Cet été j’irai en Tunisie

Cet été j’irai à Tunis

Gabriel_Tunisie_decembre_2009-2

Ils ne peuvent pas gagner. Ils nous ont asséné le coup de grâce mais il va falloir se relever, encore une fois douloureusement. Débarquer avec un kalachnikov sur une plage et tuer à bout portant ceux qui profitent de la plage, y’avait–il un pire scénario possible en ce 26 juin 2015?

Tunisie_2015_MoniaOphotography_5

Cet été j’irai en Tunisie mais j’ai la nausée et un sentiment banal d’impuissance totale. Que peut-on contre les exactions d’un jeune étudiant fanatique, qui décide de tirer sur les touristes ? Que peut-on contre ce terrorisme, ces actions solitaires mais orchestrées qui ne sèment que douleur, massacre et incompréhension. Est-ce le désespoir à provoquer une telle barbarie ? Un embrigadement rondement mené pour détruire un pays et son économie ?
Quelle alternative reste-t-il ? Un renforcement accru des forces de l’ordre, une omniprésence policière …Ce qui s’est passé hier à Tunis, en Isère, au Koweït et en Somalie peut arriver n’importe ou , n’importe quand…et c’est bien là le but recherché : instaurer un climat de peur pérenne. Au nom de qui ? Au nom de quoi ?

La Tunisie, se relève péniblement des attentats du musée du Bardo et ce petit pays est à nouveau frappé en son sein sans riposte ni explication possible face à un tel acte de barbarie.
Le terreau est fertile, ne l’oublions pas …

Tunisie_2015_MoniaOphotography_6

Il nous faudra deux fois plus de force pour nous relever. Sur la plage cet été je n’oublierais pas, et je n’aurais certainement pas le même sentiment de plénitude que j’avais l’an dernier, ce même sentiment qui m’accompagne chaque fois que je rentre après de longs mois d’absence, ce même sentiment quand en famille nous profitons de la Tunisie l’été comme tant d’autres. Cette insouciance s’en est allée et pour longtemps….ou que j’aille.

Tunisie_2015_MoniaOphotography

Tunisie_2015_MoniaOphotography_2

Mais cet été j’irai en Tunisie.

Ce article est également disponible en English et Italiano.

, ,

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :