Herbes hautes

Parfois une simple promenade digestive donne lieu aux aventures les plus excitantes et inattendues et qui dit aventures excitantes dit chouette reportage photographique. Je n’avais rien prévu de particulier, juste d’accompagner ma petite famille, appareil photo autour du cou.

Promenons-nous dans les bois…

Par ce début d’après-midi de mars, donc, nous voilà, armés de restes de maïs, de bâtons de fortune et d’une bonne dose de courage, prêts à affronter les bois obscures, les champs parsemés d’embuches et surtout, les herbes hautes !! Ce n’est pas rien d’affronter la nature luxuriante quand on mesure à peine un mètre.

Sur notre passage, nous croiserons des insectes, cachés dans du bois mort, non contents d’être débusqués. Nous perturberons la chorale des grenouilles, qui derechef resteront silencieuses longtemps après notre passage. Nous taquinerons le goujon  (enfin de goujon point nous vîmes, mais la taquinerie, elle, fut à l’ordre du jour).

…pendant que le loup n’y est pas !

Petit frère admire grand frère dont la bravoure n’est plus à démontrer. Petit frère suit à la lettre les indications de grand frère à appliquer illico presto sur le champs de bataille (il faut dire que l’entrainement de grand frère au combat est efficace).

Grand frère sait aussi réconforter petit frère en cas d’égratignures et surtout, faire l’éclaireur à travers ces maudites herbes hautes.

30032014-IMG_3462_W-2 30032014-IMG_3415_W

Heureusement que les herbes hautes, une fois couchées, forment un petit nid douillet dans lequel on se perdrait presque.

Mais il est déjà l’heure de rentrer, pas de coupe-coupe, on marche à l’aveuglette, tantôt trébuchant, tantôt à la recherche d’une petite main rassurante.

L’aventure touche à sa fin et avec elle, finies les herbes hautes, celles qui chatouillent quand on passe, qui permettent de jouer à cache-cache et qui se plient sous nos pas, traçant notre chemin …jusqu’à la prochaine pluie !

30032014-IMG_3486_W-2

30032014-IMG_3487_W-2

Ce article est également disponible en Italiano.

, , ,

1 Réponse pour “Herbes hautes”

  1. Myl mai 8, 2014 à 11:08 # Répondre

    Magnifique comme à ton habitude, ils sont toujours aussi beaux.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :